COMBIEN COÛTE UN VÉLO ÉLECTRIQUE ?

Un prix moyen entre 1 500 et 2 000 €

À partir de 500 €
Les premiers prix en magasins commencent aux alentours de 500 €. Pour ce prix, les équipements sont basiques.

Entre 800 et 1 400 €
L
e choix est nettement plus large. On trouve de bons vélos urbains, ou des vélos tout-chemin adaptés à la ville comme à la randonnée sur voie aménagée. Mieux vaut cependant ne pas être regardant sur la qualité des finitions. Ces modèles utilisent en général une technologie d’assistance plus ancienne, appelée « tout ou rien ». À charge identique, elle procure moins d’autonomie, mais elle a ses adeptes.

Entre 1 400 et 3 000 €
L
es vélos urbains bénéficient de bons équipements (freins à disque, moteur dans le pédalier, console sophistiquée, éclairage performant et piloté du guidon, porte-bagages, allure étudiée, etc.). Les fabricants proposent également à partir de ces prix des vélos tout-terrain (VTT) électriques performants.

Au-delà de 3 000 €
C
’est le haut de gamme. Les « speed-bikes » font partie de cette catégorie de prix. Capables de rouler à 45 km/h, ce ne sont plus des vélos au sens de la réglementation : casque, immatriculation et assurance sont obligatoires.

Et les vélos électriques d’occasion ?

Si acheter un vélo électrique d’occasion peut sembler une bonne idée tant les prix en magasin sont élevés, mieux vaut être très prudent. Principale raison de cette résistance : l’état de la batterie. Si le vélo électrique a déjà beaucoup servi, les performances de la batterie seront forcément diminuées. Et le coût d’une batterie neuve s’élève à plusieurs centaines d’euros.

LES DIFFÉRENTES GAMMES DE VÉLOS ÉLECTRIQUES

Comme pour les vélos dits « musculaires », il existe au sein des vélos électriques différentes catégories :

  • des vélos de ville ;
  • des VTC ;
  • des VTT ;
  • des vélos de course ;
  • compacts ;

Ces appareils sont à équiper en fonction des besoins de l’utilisateur : sacoches, gourde, panier, siège enfant, etc. Les vélos dépourvus de barre centrale sont dits « de femme », car ils sont plus faciles à enfourcher, mais ils sont en réalité conseillés, qu’on soit un homme ou une femme, si on s’arrête souvent (notamment en ville, aux feux ou pour faire des achats), ou si on transporte un enfant à l’arrière.